❌ Afis : quand l’obscurantisme s’invite au 21ème siècle L’Afis, par le biais de sa revue Science & Pseudo-Sciences, participe à la propagation de fables techno-scientifiques qui visent à incriminer le principe de précaution et le progrès écologique. Cf: editionsladecouverte.fr/les_…
« Un dangereux “contrôle citoyen” sur la recherche publique » Assiste-t-on à une volonté de certains mouvements de réguler les prises de parole des institutions scientifiques ? afis.org/Un-dangereux-contro…

6:51 AM · Jan 8, 2021

1
19
4
32
La bénédiction rationaliste que l’Afis donne à certains argumentaires des industries les plus polluantes a pour conséquence implicite de blanchir leurs discours hypocrites et leurs pratiques écocidaires en les parant des atouts de « la science » dont ils s’auto-proclament.
1
8
0
12
L’Afis compte, dans son comité scientifique, des chercheurs appartenant à des entreprises de biotechnologies (pro-OGM) ou qui ont collaboré avec des industriels véreux, alors qu’aucun membre d’ONG connue pour ses critiques des biotechnologies n’y figure. combat-monsanto.org/le-syste…
1
10
0
12
Difficile donc d’informer les citoyens en toute indépendance vis-à-vis des intérêts privés. De plus, le rationalisme invoqué, sous couvert de défense de la science, conduit l’Afis à s’isoler dans l’expertise de comptoir où elle ignore les contingences sociales et politiques.
1
12
0
18